Le CBD peut-il aider les personnes souffrant d’épilepsie ?

L’épilepsie est un trouble neurologique qui affecte près de 50 millions de personnes à travers le monde, dont au moins 500 000 en France. Il s’agit d’une maladie chronique qui se manifeste par des crises récurrentes et d’autres formes plus sévères qui sont difficiles à traiter. À l’heure actuelle, des traitements médicamenteux existent pour soulager cette maladie, mais aucun remède ne peut la guérir de façon définitive. De plus, les médicaments sont parfois très contraignants car ils provoquent de nombreux effets secondaires qui détériorent davantage la qualité de vie des malades. Depuis quelques années, les scientifiques se penchent sur la question du cannabidiol (CBD) pour soulager les patients souffrant d’épilepsie.

En effet, des études scientifiques récentes ont révélé l’efficacité du CBD pour réduire la fréquence et l’intensité des crises d’épilepsie chez de nombreux patients. La consommation de CBD permet d’observer des améliorations significatives, notamment chez les patients en échec thérapeutique.

Déjà réputé pour ses multiples bienfaits pour la santé, le CBD pourrait désormais jouer un rôle fondamental dans le processus de guérison et de prévention des maladies neurologiques. Aux États-Unis, les scientifiques ont même réussi à faire commercialiser un médicament à base de CBD appelé l’Epidiolex. Mais en Europe, l’utilisation du CBD dans le cadre médical est toujours un sujet de discorde. Alors, que penser du CBD pour soulager les symptômes de l'épilepsie ? Est-ce une solution efficace et sans danger pour la santé ? Découvrez dans cet article quels sont les bienfaits du CBD et comment bien le consommer pour soulager les symptômes de l’épilepsie.

Qu’est-ce que l’épilepsie ?

Les symptômes de l’épilepsie

L’épilepsie est une affection neurologique qui se traduit par des crises spontanées, provoquées par un dysfonctionnement à court terme du cerveau. L'activité électrique du cerveau s’intensifie, ce qui vient perturber les neurones et provoquer une crise d’épilepsie.

Cette crise se manifeste par des convulsions et des spasmes toniques. Selon l’intensité de la crise, la personne épileptique peut se mettre à crier ou perdre connaissance. Involontairement, les muscles se contractent et la respiration est perturbée, voire bloquée. Tous ces symptômes s’atténuent progressivement, jusqu’à la fin de la crise.

Bien souvent, la fin de la crise se traduit par un état de confusion et une fatigue intense qui peuvent durer quelques heures. Ce qu’il faut savoir, c’est que les enfants de quelques mois, comme les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent souffrir de différentes formes d’épilepsie. Pour reconnaître une crise d’épilepsie, il faut savoir identifier les premiers signes, à savoir :

  • transpiration excessive ;
  • accélération du rythme cardiaque ;
  • hypersalivation ;
  • hypertension ;
  • spasmes ;
  • et maux de tête.

Les causes de l’épilepsie

Les scientifiques ne savent pas exactement pourquoi l’épilepsie apparaît, mais ils savent que le déclencheur peut être une lésion cérébrale, une maladie infectieuse, un accident vasculaire cérébral ou une tumeur au cerveau. Tous ces troubles neurologiques peuvent effectivement provoquer une décharge électrique successive au niveau des neurones responsable de la crise d'épilepsie.

Même si l’origine de l’épilepsie est encore floue, il faut savoir que 10 à 15% des cas sont héréditaires. Ceci explique pourquoi il existe plusieurs types d’épilepsie dont certaines formes plus sévères : les crises focales, le syndrome de Lennox-Gastaut, le syndrome de West, ou encore l’épilepsie de Rolando.

Le traitement de l’épilepsie

En règle générale, les troubles épileptiques sont traités avec des benzodiazépines ou des barbituriques. Le problème de ces médicaments, c’est qu’il faut compter environ 3 à 4 semaines pour s’habituer aux effets secondaires indésirables. En plus de provoquer de la somnolence au quotidien, ces médicaments ne sont pas efficaces sur tous les patients.

Depuis quelques années, le potentiel du CBD s’est largement démocratisé dans le domaine médical, notamment aux États-Unis. En 2018, un médicament à base de cannabidiol est rendu disponible en pharmacie sur présentation d’une ordonnance. Une révolution pour les patients en échec thérapeutique, mais aussi pour ceux qui cherchent une alternative naturelle sans effet secondaire pour apaiser leurs maux.

Quels sont les bienfaits du CBD sur l’épilepsie ?

Propriétés anti-convulsivantes

Une étude scientifique menée sur des rats de laboratoire épileptiques a permis de montrer une baisse significative des spasmes, des convulsions et des contractions musculaires après avoir reçu une dose de CBD. Pour l’instant, ces effets ne sont pas encore vérifiés sur les humains, mais nous savons que le CBD peut réduire l’intensité et la fréquence des crises chez de nombreux patients.

Propriétés neuroprotectrices

Le CBD est également connu pour protéger le cerveau et les neurones des hommes et des animaux. D’un point de vue scientifique, le CBD ralentit la détérioration des cellules endommagées et favorise le renouvellement des neurones. À ce titre, il protège du déclin cognitif et limite l’apparition des troubles neurologiques. Il peut être utilisé pour soulager les symptômes de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et de l'épilepsie. Mais il peut aussi être pris en préventif pour contribuer à la protection et à la bonne santé de vos neurones. Consommé au quotidien, le CBD améliore naturellement vos capacités motrices et cognitives.

Propriétés anti-inflammatoires

Des chercheurs scientifiques milanais ont démontré que l’épilepsie est associée à une inflammation locale dans le cerveau. Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, le CBD pourrait jouer un rôle clef dans le développement de la maladie et l’apparition des crises. La prise de CBD peut donc activer certains récepteurs neurologiques qui sont à l’origine des inflammations.

Comment le CBD agit-il sur le cerveau ?

Le CBD agit sur le cerveau par le biais du système endocannabinoïde, un système commun à tous les vertébrés. La prise de CBD active 2 récepteurs principaux connectés au système nerveux central : les CB1 et les CB2. De ce fait, le CBD régule de nombreuses fonctions essentielles de l’organisme telles que l’humeur, l’appétit, la gestion de la douleur, et le sommeil. D’une manière plus générale, il régule le système immunitaire et comble les lacunes de l’organisme.

Par ailleurs, le CBD agit sur les récepteurs vanilloïdes TRPV1. Ce sont ces récepteurs qui provoquent les crises d’épilepsie lorsqu’ils sont suractivés. Ainsi, consommer du CBD permet de réguler l’activité de ce récepteur et de réduire la fréquence des crises d’épilepsie.

Que disent les scientifiques sur le CBD et l'épilepsie ?

Les premières études scientifiques ont permis de montrer que le CBD permet de réduire les crises épileptiques d’au moins 50% chez environ 50% des patients. Pour l’instant, ce taux d’efficacité est le même que celui des traitements médicamenteux classiques. La différence, c’est que le CBD s’avère tout aussi efficace sur les formes d'épilepsie rares et sévères, et même sur les personnes qui n’étaient pas réceptives aux médicaments. De plus, cette option ne présente quasiment aucun effet secondaire, contrairement aux antiépileptiques classiques.

En 2017, une étude a été menée sur 108 enfants atteints du syndrome de Dravet. Pour réaliser cette étude, les enfants ont reçu de l’Epidiolex, un médicament dont le taux de CBD s’élève à 10%. Ce traitement a duré 14 semaines, et le résultat est sans appel : les crises ont été réduites de 50% chez 43% des enfants.

De nombreuses études ont permis de montrer l’efficacité du CBD pour traiter l’épilepsie. Pour le moment, la plupart d’entre elles ont été réalisées uniquement sur des animaux, ce qui explique le manque d’informations à ce sujet. Cela dit, de plus en plus de personnes se tournent vers cette nouvelle alternative pour apaiser leurs crises de façon douce et naturelle.

Comment consommer du CBD pour apaiser l’épilepsie ?

L’Epidiolex

Avant de parler des produits en vente libre, il est important de souligner qu’il existe un médicament officiel à base de CBD. L’Epidiolex est une solution buvable contrôlée et approuvée par l’EMA (Agence Européenne du Médicament). En France, il est possible de se procurer ce médicament sur présentation d’une ordonnance médicale. Bien entendu, son accès est limité et très réglementé. Généralement, les seuls cas autorisés à recevoir ce médicament à base de cannabinoïdes sont les patients en échec thérapeutique.

Les fleurs et les résines de CBD

Les fleurs et les résines de CBD sont les formes les plus populaires. Vous pouvez les consommer par le biais de l’inhalation si vous disposez d’un vaporisateur de qualité. Vous pouvez également les réduire en miettes et les incorporer dans vos plats et dans vos boissons. Que vous choisissiez l’inhalation ou l’ingestion par voie orale, les fleurs et les résines de CBD peuvent vous aider à réduire la fréquence et la gravité des crises d’épilepsie. Tout en douceur, elles contribuent à votre bien-être et à votre bonne santé.

L’huile et les cristaux de CBD

Si vous préférez une consommation plus facile et plus rapide, vous pouvez verser de l’huile de CBD ou mettre des cristaux de CBD directement sous votre langue. Vous n’avez rien à préparer, car ces produits sont déjà prêts à l’emploi. Lorsque vous consommez du CBD par la voie sublinguale, les cannabinoïdes sont absorbés par les muqueuses afin d’arriver dans la circulation sanguine. Les effets relaxants se manifestent en quelques minutes, ce qui permet d’obtenir une action rapide en cas de crise imminente ou de mal-être.

Le CBD : une allié de taille pour mieux vivre avec l’épilepsie

Bien que nous manquons encore de recul sur la question, les études scientifiques ont déjà prouvé le potentiel thérapeutique du CBD à plusieurs reprises. Il apporte un soutien et un grand soulagement aux personnes souffrant d'épilepsie, tout en régulant l’organisme et en protégeant le cerveau. Certes, l’efficacité du CBD est comparable aux médicaments antiépileptiques traditionnels, mais il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’un produit naturel qui semble s’adapter à de nombreux patients.

Ceci étant dit, il ne faut pas dire que le CBD est un remède miracle, ni que le CBD pourrait remplacer un traitement médicamenteux. Avant de vous tourner vers le CBD, il est essentiel de demander conseil à un médecin pour savoir s’il n’y a pas d’éventuelles interactions médicamenteuses connues. Il faut bien garder à l’esprit que certains traitements, et notamment ceux pour les troubles neurologiques, sont assez lourds de conséquences. Ils ne peuvent donc pas être mélangés avec une autre substance sans l’avis d’un professionnel.

Ce qu’il faut retenir, c’est que le CBD est une option très sérieuse pour les personnes en échec thérapeutique, mais aussi pour celles et ceux qui souhaitent apaiser leurs maux grâce à un produit naturel, sans effet secondaire néfaste. Même si le CBD ne guérit pas l’épilepsie, il permet à de nombreuses personnes de vivre plus sereinement avec leur maladie. Le CBD n’est pas une solution miracle, mais c’est une solution naturelle et prometteuse pour l’avenir.

Quel dosage de CBD prendre pour soulager les crises d’épilepsie ?

Avec le CBD, le dosage parfait n’existe pas. Votre consommation de CBD doit être adaptée à votre ressenti, à votre expérience, à l’intensité de votre maladie, et tout simplement, à votre organisme. Chaque individu est libre d’établir son propre dosage. Si vous n’avez jamais consommé de CBD, commencez par la plus faible dose possible, demandez conseil à un professionnel de santé, et ajustez les doses au fur et à mesure.

Le CBD peut-il provoquer des effets secondaires chez les personnes épileptiques ?

Oui, le CBD peut provoquer des effets secondaires chez certaines personnes épileptiques, mais cela reste plutôt rare. De plus, ces effets secondaires sont souvent légers, contrairement à ceux provoqués par les traitements médicamenteux. Ces effets indésirables peuvent se traduire par de la diarrhée, de la somnolence, une perte d’appétit ou un dysfonctionnement du foie. Parfois, c’est le fait d’associer le CBD à d’autres médicaments qui provoque une réaction anormale. C’est la raison pour laquelle il est primordial de demander l’avis de votre médecin avant de prendre du CBD en parallèle d’un traitement.

Les enfants épileptiques peuvent-ils consommer du CBD sans risque ?

Au premier abord, donner du cannabis à un enfant peut vous sembler étrange. Mais rassurez-vous, le CBD est un cannabinoïde qui ne procure aucun effet psychoactif ni nocif pour la santé des enfants. Alors oui, les enfants épileptiques peuvent consommer du CBD sans risque. Dans certains pays, le CBD est même utilisé pour traiter des formes graves d’épilepsie chez les enfants de moins de 2 ans. En revanche, seul un médecin peut décider si la prise de CBD est envisageable pour votre enfant. Comme pour toutes les maladies infantiles, le choix du traitement ne doit pas être pris à la légère.

Le contenu de notre site web est créé à titre purement informatif. Il n'a pas vocation à conseiller d'un point de vue médical. Nous vous recommandons de consulter l'avis d'un spécialiste en médecine avant de consommer tout produit CBD présenté sur notre site.