Quelles sont les différences entre le CBD et le THC ?

Télécharger le document PDF

Ces deux molécules du cannabis sont connues pour les effets distinctifs qu’elles procurent. Mais il existe plusieurs différences entre ces composés du cannabis, comme leurs structures moléculaires et leurs effets procurés envers les consommateurs. Nous allons voir ensemble les principales différences entre ces deux composés dans cet article.

Qu’est-ce que le THC et le CBD ?

Plus connu sous le nom de tétrahydrocannabinol, le THC est l’une des deux molécules à laquelle on pense lorsque l’on parle de cannabis. Cette molécule est surtout populaire pour les effets psychotropes qu’elle procure à son consommateur. Cette molécule est la plus présente dans la fleur de cannabis.

Le CBD, qui est aussi connu sous le nom de cannabidiol, est la seconde molécule qui fait le plus parler d’elle lorsque l’on parle de cannabis. Présente en grande quantité également, cette molécule possède des vertus qui sont très utiles et intéressantes pour l’ensemble médical.

Ces deux molécules sont très intéressantes par leurs effets distinctifs, mais aussi par leurs compositions qui sont très différentes. Le THC, par exemple, possède des effets psychoactifs, cela signifie qu’il agit sur le cerveau du consommateur, tandis que le CBD possède des vertus anti-inflammatoire ainsi que plusieurs autres vertus comme agir contre l’anxiété. Il agit également sur le système nerveux du consommateur.

Mais il faut faire attention, car de nombreuses recherches sont encore en cours sur ces deux molécules afin d’avoir le plus de données possibles. Bien entendu, le CBD et le THC ne sont pas les seules molécules présentes dans le cannabis, mais ce sont les plus intéressantes d’un point de vue scientifique.

Souvent mises en parallèle et souvent associées, ces deux molécules possèdent des différences bien spécifiques pour leur utilisation.

Le CBD est légal, mais pas le THC ?

Bien que leur composition chimique soit la même pour ces deux molécules et que chacune de ces molécules possède 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène, leur légalité est très différente.

Tout d’abord, il faut savoir que le corps humain possède des récepteurs destinés à recevoir ces deux molécules (CB-1 et CB-2). Parmi tous ces récepteurs, certains sont situés dans le cerveau et d’autres seront dissimulés dans tout le corps. C’est là où une première différence se distingue entre ces deux molécules, puisque le CBD aura tendance à s’approcher des capteurs qui sont dissimulés dans le corps, tandis que le THC préférera se diriger vers ceux qui sont situés dans le cerveau du consommateur. C’est cette différence, qui peut sembler très petite et c’est bien le cas, qui va permettre de différencier les effets de chaque molécule du cannabis, notamment le CBD et le THC.

Grâce aux études menées dans les différents laboratoires du monde entier s’intéressant à ces deux molécules et à leurs effets, nous pouvons facilement faire la différence entre une molécule utile pour la médecine et pour soulager les douleurs et entre une molécule possédant des propriétés psychoactives et non-utiles au corps médicinal. Comme vous pouvez le constater, le CBD est bien plus utile que le THC grâce à ces propriétés médicinales, mais nous allons voir cela en détail plus bas.

Mais il ne faut pas se précipiter en disant que le CBD est légal et que le THC ne l’est pas. Aujourd’hui, la commercialisation de CBD est en nette hausse et nombreux sont les petits commerçants qui se lancent dans ce business. Vous l’auriez bien compris, le CBD est en vente légale en France et il contient également du THC, ou plutôt, une infime dose de THC qui ne doit pas dépasser 0,2 % afin de ne procurer aucun effet néfaste pour le consommateur.

 

Les différents effets procurés par le CBD et le THC

Fonctionnant grâce aux récepteurs situés dans notre corps, le CBD et le THC procurent des effets différents et distinctifs pouvant varier entre chaque individu. Leurs effets sont assez différents et le CBD semble même s’attaquer au THC.

En effet, lorsqu’un consommateur utilise du cannabis et le consomme, il ingère automatiquement du CBD et du THC. Le THC ira se coller au récepteur CB-1 sur lesquels il va procurer différents effets comme par exemple :

  • Une dépendance physique et morale à cette substance qui peut causer de graves dangers pour la santé et la sécurité financière.
  • Une fatigue inhabituelle pour le consommateur qui peut être dangereuse s’il a besoin d’être vigilant comme être au volant d’un véhicule.
  • Une diminution des capacités physiques est également observée sur certains consommateurs.
  • Des difficultés respiratoires sont également possibles pour les consommateurs réguliers ou occasionnels.
  • Des vomissements et des nausées peuvent survenir, notamment si c’est la première fois ou si le consommateur n’est pas habitué.
  • Des malaises peuvent survenir chez les consommateurs occasionnels ou réguliers.
  • Une augmentation du rythme cardiaque est observée lors de la consommation du cannabis.
  • De par sa voie d’administration et de sa méthode d’usage, le cannabis est souvent “fumé” et par ce fait, augmente le risque de développer des cancers du poumon, de la gorge ou de la bouche.
  • Plus étonnant encore, le THC pourrait provoquer des crises de paranoïa et d’hallucinations qui sont souvent médiatisées et dangereuses pour le sujet.

Il existe également des populations dites “à risques” pour lesquelles, consommer du cannabis et notamment du THC, n’est pas recommandée comme les femmes enceintes, car il peut réduire la résistance du placenta contre les bactéries présentes dans le corps de la femme.

Le CBD est totalement différent du THC, car il permet de contrer les effets de ce dernier. Lorsqu’un consommateur va consommer ces deux molécules, il pourra alors avoir les effets du THC, mais ce qu'il ne sait pas toujours, c’est que le CBD va aller attaquer le THC pour l’empêcher de procurer ses effets. Un véritable ange gardien !

Soumis à différentes études depuis 1960, le CBD est extrêmement intéressant pour les effets bénéfiques qu’il procure aux consommateurs et que nous allons voir ensemble :

  • Il permet de réduire l’anxiété, qui est source d’angoisse pour des millions de français au quotidien.
  • Il aide les patients qui sont victimes de troubles de sommeils, comme les insomnies chroniques.
  • Il lutte contre les nausées et les vomissements et est notamment utilisé pour les malades de cancers qui subissent des chimiothérapies.
  • Il permet de réduire les crises d’angoisses, notamment grâce à son action sur l’anxiété du consommateur.
  • Le CBD est connu pour réduire les inflammations diverses que l’on peut subir.
  • Il a été prouvé que le CBD pouvait lutter contre les crises d’épilepsie, notamment chez les jeunes sujets.
  • Cette molécule permet également de prévenir les maladies cardio-vasculaires dont nous pouvons tous être victime.
  • Il possède également des propriétés contre les maladies de la peau.
  • Le CBD aide à prévenir le diabète, grâce à ces molécules et à son action sur le corps.
  • Autre fait étonnant, le CBD est utile pour les personnes atteintes de schizophrénies en réduisant les crises et leurs intensités.
  • Il aide à réduire les douleurs liées à l’arthrose et aux courbatures.
  • Il aidera également à réduire certaines addictions grâce à ces effets relaxants.

Mais ces effets bénéfiques ne s’arrêtent pas ici, puisqu’il a été prouvé récemment que le CBD était utile pour la lutte contre les douleurs liées aux maladies neuropathiques, les fibromyalgies et les scléroses en plaque.

Il est important de préciser que le CBD n’est pas une drogue, ni un substitut du cannabis ! Contrairement au THC, il ne contient pas d’effets psychotropes et ne rend pas non plus addict.

Comme vous pouvez le constater précédemment, le CBD et le THC sont bien différents sur les effets qu’ils procurent lors de leur consommation bien que leur composition soit identique. Il est aussi possible de constater que le CBD est nettement plus adéquat à un usage dit “thérapeutique” pour aider certaines personnes à combattre les effets de certaines maladies.

Différents au point de s’utiliser en contradiction ?

Ces deux molécules très différentes sur leurs effets, semblent tout de même jouer un rôle l’une contre l’autre. Les consommateurs de cannabis non-légal (contenant en moyenne, 15 à 25 % de THC) peuvent utiliser le “cannabis légal” afin de réduire leurs consommations et de ne plus risquer des effets néfastes à leurs consommations.

Le CBD est utilisé pour “sevrer” les gros consommateurs de cannabis qui souhaitent s’échapper de cette bulle. Mais attention, un sevrage du cannabis peut comporter des effets néfastes :

  • L’anxiété peut considérablement augmenter
  • Le sujet peut devenir violent et être soumis à des crises d’hystérie et de violences

Tous ces moments sont la conséquence du manque d’apport de THC dans les récepteurs du cerveau et cela peut causer divers troubles mentaux.

Le CBD lui va agir en réduisant l’anxiété et en apportant la sensation de bien-être sans pour autant instaurer une “défonce” pour le consommateur.

Une plante différente pour le CBD et le THC

Dans cet article, nous avons souvent parlé de cannabis, mais cela n’est pas vraiment le cas concernant le CBD, puisqu’il est issu d’une autre plante qui est utilisée depuis des années pour différentes utilisations comme des tissus très résistants et cette plante vous la connaissez certainement pour avoir déjà vu des champs en pensant que cela était du cannabis : le chanvre.

La ressemblance entre la plante de cannabis et le chanvre au premier coup d’œil est flagrante, pourtant elles possèdent des propriétés très différentes si l’on s’y intéresse de plus près. Tout d’abord, il faut savoir qu’elles appartiennent à la même espèce “Cannabis Sativa L” et la première grande différence provient de la quantité basique de THC produite par ces deux plantes.

Vous l’aurez compris, le chanvre, à partir duquel est produit le CBD, contient 0,2 % de THC et la plante de cannabis contient plus de 0,2 % de THC. Celui qui est utilisé pour la consommation illégale et récréative contient entre 10 et 20 % de THC une fois la fleur récoltée et transformée. Proportionnellement parlant, le taux de CBD est nettement supérieur au taux de THC dans le chanvre, tandis que dans la plante de cannabis, il est quasi-égal, voire plus faible. La différence entre le taux de THC et de CBD dans le cannabis récréatif donne cet effet de “défonce”, car le pourcentage de CBD est plus faible que celui de THC, ce qui augmente les effets de celui-ci et empêche donc, l’action du CBD pour contrer ces effets.

Cela permet la culture de cette plante légale, car elle contient un pourcentage de THC qui est légal aux yeux de la loi française (bien que le domaine du CBD soit encore flou après de celle-ci). Lorsque vous vous baladerez dans la campagne et que vous tomberez sur des plants qui ressemblent étrangement à celui du cannabis dans un champ entier, vous saurez que cela est du chanvre et que c’est tout à fait légal puisqu’il ne peut pas être utilisé pour un usage récréatif.

Les différentes utilisations du chanvre

Le chanvre est très utilisé dans notre quotidien sans que nous nous en rendions compte. C’est une plante qui peut être utilisée comme tissu, car elle offre une grande résistance sous tension, mais elle peut aussi servir comme matériau d’isolation thermique, de cosmétique (notamment le CBD sous forme de cosmétique), pour la litière des animaux, ou encore même dans certains médicaments.

Les bienfaits du CBD ne sont plus à prouver, mais des études restent essentiels pour pouvoir sécuriser la consommation sous forme d’huiles, de vaporisations ou de fleurs et résines. De plus, ces effets bénéfiques pour le corps ne sont pas tous trouvés et suite à différents tests et études, nous pourrons sûrement avoir de belles surprises. Il n’est, en aucun cas, illégal en France, bien que celle-ci reste discrète sur le sujet et sur la consommation personnelle sans attestation médicale, tant qu’il respecte un certain pourcentage de THC.

 

 

 

Le contenu de notre site web est créé à titre purement informatif. Il n'a pas vocation à conseiller d'un point de vue médical. Nous vous recommandons de consulter l'avis d'un spécialiste en médecine avant de consommer tout produit CBD présenté sur notre site.