Quels sont les effets de la résine de CBD ?

Parmi les substances actives du cannabis, on retrouve la résine de CBD (Cannabidiol). C’est l’une des formes traditionnelles les plus connues de chanvre. Elle est de plus en plus exploitée, et cela en raison de ses nombreuses propriétés thérapeutiques, anxiolytiques et curatives.

Mais, étant donné que cette substance est extraite du cannabis, on peut se poser des questions sur son degré de dangerosité et son mode d’emploi. Quels sont en réalité les effets de la résine de CBD ? Comment l’utiliser ? Est-elle dangereuse ?

banner fleurs cbd

Quels sont les effets de la résine de CBD ?

La résine de CBD est dotée de plusieurs vertus. Sa substance active fait également l’objet de plusieurs études.

Les effets sédatifs de la résine de CBD

La résine de CBD permet d’éliminer les effets du THC. En effet, le THC a des propriétés psychotropes qui sont fortement en lien avec l’anxiété. En consommant exagérément cette substance, on peut tomber dans la paranoïa ou la panique.

La résine du CBD intervient à ce stade, à travers ses effets sédatifs, pour réduire les crises d’angoisse et l’accélération du rythme cardiaque. C’est un excellent relaxant.

cbd relaxation resine detente

Les effets antalgiques ou anti-inflammatoires de la résine de CBD

L’effet thérapeutique du CBD permet également de calmer les douleurs et les inflammations.

En réalité, la résine de CBD agit sur certains récepteurs pour accroitre la réaction du système nerveux. Elle permet, avec ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires, d’atténuer la douleur de millions de personnes atteintes de maladies entrainant des souffrances atroces.

Les effets anxiolytiques de la résine de CBD

Pour les patients souffrant de crises d’angoisse et de symptômes d’anxiété, le recours à la résine de CBD est très bénéfique. Elle régule les sautes d’humeur. L’action de la résine CBD n’est pas en réalité limitée à la physiologie. Elle va bien au-delà et touche même les facultés psychiques. Il semble même qu’elle serait plus efficace que les antidépresseurs.

Ses propriétés anxiolytiques pourraient même être prises en compte pour lutter contre la schizophrénie.

Les effets thérapeutiques de la résine de CBD

S’agissant d’autres maladies, le recours à la résine de CBD a également fait ses preuves. C’est le cas des acnés ou de certaines affections plus graves. Pour combattre les effets de l’acné, on utilise déjà la résine de CBD sous forme de crème. 

De même, le Sativex est un médicament utilisé par les patients de sclérose en plaques. Dans ce médicament se retrouve un principe actif tiré du THC et du CBD. Mieux, la résine de CBD permet de calmer les nausées et certaines complications de l’intestin et du côlon.

La résine de CBD, un remède à l’addiction 

Pour lutter contre les addictions ou les accoutumances aux drogues, au tabac en général ou au THC en particulier, certains médecins recommandent à leurs patients, la consommation de la résine de CBD. 

Comment utiliser la résine de CBD ?

Vous avez en votre possession de la résine de CBD et vous vous demandez comment la consommer. Voici quelques idées.

résine cbd consommer

La technique de vaporisation ou d’inhalation

Vous pouvez opter pour la technique de vaporisation ou d’inhalation, en utilisant un vaporiseur pour les résines ou les concentrés. Le procédé est tout à fait simple. Mettez la résine dans un bol ou dans un support non inflammable que vous chauffez. Vous pouvez ensuite inhaler la vapeur. Ce faisant, vous êtes sûr de profiter de toutes les propriétés thérapeutiques du cannabidiol.

Vous trouverez dans le commerce, des vapoteurs munis d’une grille spécialement adaptée à la consommation des résines CBD. Vous pouvez également faire le choix de la technique de tamponnage.

La technique du « dabbing » ou du « tamponnage »

La technique du tamponnage, encore appelée technique du « dabbing », est propre aux huiles de cannabis et à tous les dérivés de chanvre. En effet, avec cette technique, vous avez la certitude que les cannabinoïdes seront absorbés avec une grande vitesse et une efficacité certaine. 

Pour utiliser cette technique, vous aurez besoin :

  • d’un vaporisateur ;
  • d’un ring ;
  • d’un chalumeau ou d’un clou ;
  • et d’un bâtonnet ou wand.

Le chalumeau est au butane et doit être tenu en main pour réchauffer le clou. Ce dernier est dans le ring et fait fondre le concentré de résine. Il faut ensuite presser le concentré sur le clou avec le bâtonnet tout en l’inhalant. 

La technique de l’infusion

On peut également consommer les résines CBD en infusion ou dans les recettes de cuisine. Par contre, il faut noter que la résine de CBD résiste très peu à la cuisson. Si vous faites donc l’option de l’infusion, il faudra prioriser les aliments qui n’ont pas besoin de cuire longtemps. L’idéal serait même de rajouter la résine de CBD au moment où l’aliment infuseur est presque cuit. 

Cependant, cette forme de consommation du CBD est-elle vraiment sans conséquence sur la santé ?

Le CBD est-il dangereux ?

La consommation du CBD a certainement des effets secondaires sur l’organisme.

Le danger lié au vapotage

Si vous êtes un vapoteur de CBD, vous devez avoir quelques informations. Lorsqu’après le vapotage, vous avez l’impression d’être un peu dans les vapes ou lorsque vous sentez des coups de fatigue ou une subite envie de vous endormir, comprenez ce signe comme une alerte.

Après avoir vapoté du e-liquide au CBD, il n’est pas recommandé d’effectuer des tâches qui requièrent de l’attention ou qui nécessitent une grande concentration. La résine de CBD peut en effet diminuer ces capacités. 

La saturation des récepteurs en cas de surdosage

En cas de surdosage également, il est important de savoir que l’e-liquide au CBD aura pour impact de provoquer une saturation des récepteurs qui sont très sensibles à la molécule du CBD. Il s’ensuivra logiquement une sensation de crispation musculaire et un engourdissement. Il n’est donc pas conseillé de consommer de façon anormale le CBD par vapotage.

Cependant, si vous avez envie de ne pas vous faire prendre lors d’un contrôle de dépistage du cannabis, vous devez savoir qu’il n’est pas détectable au test salivaire.

Par ailleurs, lorsque vous voyez les e-liquides dosés en CBD de plus de 500 mg, comprenez simplement que ce sont des boosters de CBD. Dès lors, ils ne doivent pas être consommés seuls. L’idéal est de les diluer dans une base sans nicotine.

Le danger de l’automédication

Entre autres dangerosités qui peuvent provenir de la consommation du CBD, on peut noter l’automédication. Ce n’est pas la substance qui est ainsi mise en cause, c’est plutôt son utilisation. 

Ainsi, dès que le symptôme d’une quelconque maladie survient, le vapoteur a tendance à abuser du vapotage sous le prétexte de la quête de guérison. C’est là tout le danger. Les femmes enceintes également, dans le but de soulager leurs nausées et vomissements, peuvent être tentées de recourir au CBD pour ses propriétés antalgiques. Cela est très dangereux et déconseillé. L’idéal est de consulter un médecin.

En définitive, la résine de CBD n’est pas une drogue, mais elle doit être consommée avec prudence. En principe, elle n’est pas dangereuse. Mais, pour le choix de la vaporisation, il faut y aller avec modération, surtout en raison des effets secondaires du CBD.

Le contenu de notre site web est créé à titre purement informatif. Il n'a pas vocation à conseiller d'un point de vue médical. Nous vous recommandons de consulter l'avis d'un spécialiste en médecine avant de consommer tout produit CBD présenté sur notre site.