THCa : Sa Fonction, Ses Effets, Sa Différence Avec le THC

Le THCa est un mot qui ne vous dit peut-être rien et pourtant, il s’agit d’un acide naturellement présent dans la nature. Derrière cet ensemble de lettres se cache un composant du cannabis semblant prometteur.

Encore soumis à de nombreuses recherches, certains de ses effets ont déjà été mis en lumière. Découvrez-en plus sur cet acide végétal !

La fonction et les effets du THCa

Peu à peu, au fil des recherches, les plantes cannabinacées dévoilent leurs secrets et bénéfices. Si bien que de nouveaux termes font leur apparition, on connaît désormais les propriétés thérapeutiques du cannabidiol (CBD) et les effets psychotropes du tétrahydrocannabinol (THC) considéré comme une drogue classée parmi les stupéfiants.

Mais connaissez-vous le THCa ? Son nom complet est tétrahydrocannabinolique, il est une molécule acide naturellement présente dans le plant de Cannabis Sativa, aussi appelé chanvre indien.

Tout comme le CBD et le THC, le THCa fait réagir le système nerveux central et les récepteurs endocannabinoïdes. Si le THCa peut faire penser au THC, une distinction existe bel et bien puisqu’il ne possède pas les mêmes vertus et effets sur le corps et l’esprit.

Le THCa est notamment disponible sous forme de cristaux.

cristaux de THCa et cigarette électronique

Les effets du tétrahydrocannabinolique sur l’organisme :

Les recherches ne sont pas encore totalement terminées, mais elles ont déjà mis en lumière certains effets du THCa. Même si aucune affirmation ne peut être faite en ce qui concerne ce composant cannabinoïde, voici un aperçu de ses propriétés sur l’organisme :

  • Il apparaît comme un anti-émétique, autrement dit, il réduit les vomissements, les nausées et la perte d’appétit ;
  • Tout comme le CBD, il semble avoir un effet sur les maladies neurodégénératives telles que Parkinson ;
  • Le THCa possède un pouvoir anti-inflammatoire utile pour le traitement de nombreuses pathologies et maladies ;
  • Enfin, ce serait un anti-proliférant pratique pour inhiber la croissance des cellules cancéreuses au niveau de la prostate.

Comment le THCa se transforme en THC ?

Le THCa est en réalité un acide, l’acide 9-tétrahydrocannabinolique, ce nom scientifique a de quoi faire peur, mais il en dit beaucoup sur la transformation du THCa en un cannabinoïdes psychoactif riche en THC.

En effet, au départ, les plants de marijuana sont inoffensifs et ne comportent aucuns effets secondaires ou nocifs pour l’organisme. C’est un procédé bien précis qui transforme les molécules de la plante pour lui donner la forme d’une substance psychoactive.

En réalité, si la plante de cannabis est séchée, curée et brûlée avant sa consommation, ce n’est pas pour rien. En effet, ce procédé précis, appelé décarboxylation, transforme l’acide THCa en THC.

Cette réaction chimique change la composition chimique de l’herbe en éliminant le groupe carboxyle. Tout cela est causé par l’instabilité thermique du THCA qui réagit de manière sensible à ce qui l’entoure.

Pour obtenir cette évolution particulière, il faut trois critères :

  • Une conservation longue à température ambiante ;
  • Une exposition à lumière directe du soleil durant une longue période ;
  • Le fait de fumer le bourgeon du cannabis.

banner fleurs cbd

Comprendre la différence entre le THCa et le THC

Concrètement le THCa, c’est du THC avant sa transformation en un psychoactif apprécié par les consommateurs du cannabis adeptes de son usage récréatif.

Une consommation du cannabis illégale en France, car elle présente un danger pour l’économie, la santé et le développement de la violence au sein du pays.

Le THCa ne semble pas avoir les mêmes effets psychotropes que son cousin le THC, voilà pourquoi, si on enlève le A l’ensemble de la molécule change en passant d’un composant thérapeutique à une drogue dangereuse.

Pourtant, si on enlève le « a » tout change...

Néanmoins, pour le moment l’acide 9 – tétrahydrocannabinolique ne fait pas l’objet d’une légalisation, le CBD est le seul à profiter de ce privilège. Toutefois, les premiers résultats des recherches tendent à le représenter comme une substance naturelle riche en principes actifs bénéfiques pour le corps.